Alerte mail
Souscrire

EUR

BFM Business - Même sans les acheteurs étrangers, l'immobilier de luxe s'envole à Paris

Même sans les acheteurs étrangers, l'immobilier de luxe s'envole à Paris

BFM BUSINESS - CHRONIQUE DE MARIE CŒURDEROY LE 08/07/2021

Dans l'immobilier de prestige, ce sont les hôtels particuliers, les appartements avec terrasses ou jardins qui ont le plus la cote.

(BFM Immo) - Le spécialiste de l'immobilier de luxe Daniel Féau vient de publier ses chiffres du premier semestre. Très clairement c'est le "vrai luxe" qui s'envole. Le montant des ventes cumulées sur les six premiers mois de l'année pour les biens à plus de 3 millions d'euros a progressé comme jamais, avec une progression de 151% par rapport à la même période de 2019 (avant la pandémie donc).

Dans l'immobilier de prestige, ce sont les hôtels particuliers, les appartements avec terrasses ou jardins qui ont le plus la cote. Cette quête d'espaces extérieures est vraie pour tous les segments de marché et a fortiori pour l'immobilier de prestige. Et quand on ne trouve pas cet espace extérieur à Paris intramuros, on va en banlieue. Les maisons de Neuilly, Boulogne, Saint-Cloud, Saint-Germain-en-Laye ou Versailles ne restent que quelques jours sur le marché. Féau nous dit que pour tous ces biens-là, les délais de vente n'avaient jamais été aussi courts. Un dynamisme d'autant plus exceptionnel et inattendu que ce sont essentiellement les acheteurs français qui sont à la manœuvre, les étrangers n'étant pas encore véritablement revenus.

Retour dans les arrondissements privilégiés

Quant aux secteurs privilégiés dans la capitale, retour dans les quartiers parisiens traditionnellement préférés sur le haut de gamme: 6ème, 7ème et 16ème arrondissement. Et on le disait une attractivité renforcée à l'Ouest de Paris, à Neuilly, Saint-Cloud et Versailles, le montant des ventes a doublé depuis l'avant-crise.

 

 

Sur ce marché du prestige, il y a quand même un segment qui progresse nettement moins que les autres. C'est assez inédit, c'est sur les biens familiaux que la tension s'est le plus relâchée. Les appartements avec 2 ou 3 chambres dont les prix oscillent entre 1 million et 1,5 million d'euros. Pour la première fois depuis des années, nous dit Féau, la demande sur ces biens a flanché. Alors qu'ils étaient traditionnellement ceux qui faisaient l'objet du plus grand déséquilibre offre/demande. Cette accalmie est assez simple à expliquer. Ces biens n'ont souvent aucun espace extérieur. Les acheteurs susceptibles de mettre ce budget dans un achat immobilier préfèrent donc quitter Paris pour plus de confort ou alors mettent davantage d'argent dans le projet.


 

https://www.lavieimmo.com/immobilier-paris-36806/meme-sans-les-acheteurs-etrangers-l-immobilier-de-luxe-s-envole-a-paris-51318.html


Retour

Nos dernières actualités

  • Harry Winston, le diamant roi, le roi des diamants.

    22 octobre 2021

    Lire la suite
  • L'immobilier de luxe ne connaît pas la crise

    21 octobre 2021

    Lire la suite
  • Immobilier: les ventes de logements de luxe battent des records à Paris

    9 juillet 2021

    Lire la suite
  • PREMIER SEMESTRE RECORD POUR LES VENTES D’APPARTEMENTS ET HÔTELS PARTICULIERS DES BEAUX QUARTIERS DE PARIS ET SA PROCHE COURONNE OUEST

    20 juillet 2021

    Lire la suite
  • Même sans les acheteurs étrangers, l'immobilier de luxe s'envole à Paris

    8 juillet 2021

    Lire la suite
  • Immobilier : comment le Covid-19 fait monter la cote des balcons, terrasses, jardins

    7 juin 2021

    Lire la suite
  • Arabelle Reille et Péri Cochin

    12 mai 2021

    Lire la suite
  • Saskia de Rothschild

    12 mai 2021

    Lire la suite
  • Karl Fournier et Olivier Marty

    12 mai 2021

    Lire la suite
  • Vente Marion Lambert

    12 mai 2021

    Lire la suite